IMG_1018.JPG

MISSION MEDICALE

PHILIPPINES

UNE FOIS PAR ANNEE

BENEVOLAT

La mission médicale Rosa Mystica se déroule chaque année, pendant une semaine. Elle a été fondée en 2007par le Docteur Jean-Pierre Dickès, alors président de l'ACIM. Comme il le rappelait souvent, cette mission avait pour but de soigner les corps mais aussi les âmes.

Des volontaires du monde entier se rassemblent aux Philippines: France, Suisse, Belgique,Etats-Unis, Allemagne, Pologne, Moldavie, Corée, Singapour, Philippines...

 

Médecins, infirmiers, aide-soignants, pharmaciens, sage-femme, opticienne, dentistes, technicienne de salle d'opération...et autres professions non médicales.

 
 
  • Année 2007: 12 au 18 août, General Santos City

  • Année 2008: 10 au 16 août, Sarangani Provincial Capitol, Alabel, Sarangani Province

  • Année 2009: 25 au 31 juillet, Barangay Sampaloc, Tanay, Rizal

  • Année 2010: 25 juillet au 5 août, Barangay Sampaloc, Tanay, Rizal

  • Année 2011: 25 au 30 juillet, Barangay Mariana, New Manila, Quezon City

  • Année 2012: 27 février au 2 mars, Barangay Mariana, New Manila, Quezon City

  • Année 2013: 25 février au 1er mars, Santa Barbara, Iloilo

  • Année 2014: 19 au 25 janvier, Tacloban City, Leyte

  • Année 2015: 9 au 17 février, Tacloban City, Leyte

  • Année 2016: 8 au 13 février, Barangay San Isidro, General Santos City

  • Année 2017: 15 au 22 février, Sarangani Provincial Capitol, Alabel Sarangani Province

  • Année 2018: 9 au 13 avril, Polomolok Municipal, Mindanao

  • Année 2019: 24 avril au 4 mai, Polomolok Municipal, Mindanao

  • Année 2020: 17 au 23 février, Misamis Oriental

  • Année 2022: 12 au 18 septembre, Butuan City, Cantugas, Surigao City

La mission a lieu chaque année sur une durée d'une semaine.
En 2021 et 2022, en raison de la pandémie COVID-19, nous avons été contraints d'annuler la mission. 

 
 

Durant une semaine, des soins médicaux sont dispensés dans un lieu fixe (gymnase, hall) ou de manière itinérante.

Le patient remplit un formulaire et est trié selon ses plaintes. Après avoir passé l'étape des paramètres vitaux et autres contrôles et attendu parfois plusieurs heures, il peut être vu par le spécialiste nécessaire:

  • Médecins généralistes, pédiatres, ORL : consultations de base. Des tuberculoses sont régulièrement diagnostiquées.

  • Chirurgie mineure: kystes, lipomes, plaies...

  • Dentiste: tâche souvent remplie par l'armée ou une dentiste locale. Le traitement se résume à l'arrachage de dents.

  • Opticien: notre spécialiste des yeux, équipée d'un matériel dernier cri, emmène avec elle des centaines de lunettes qui ne sont plus utilisées en France.

Suite aux consultations, des infirmières peuvent réaliser quelques soins: électrocardiogramme, aérosols, pansements, analyses d'urines.

Munis de leurs ordonnances, les patients se rendent alors à la pharmacie et rentrent heureux chez eux!

Le soin des âmes n'est pas mis de côté et l'attente étant parfois longue, des prêtres et des religieuses sont à disposition des patients. Catholiques mais ne voyant souvent aucun prêtre, les Philippins sont heureux et avides d'apprendre.

Les missions sont encadrées par l'armée philippine qui assure la protection des volontaires et apporte son aide pour le transport du matériel et les déplacements.

Sur place et durant toute l'année, des Philippins assurent les suivis des patients et l'organisation des missions. Yolly E. Gamutan et Elaine Salazar  en sont les piliers.

Sans titre (1)_edited.jpg
Sans titre (3)_edited.jpg